Retraite spirituelle : comment le grand imam de Bondoukou entame sa retraite spirituelle ?

0 138

La retraite spirituelle du grand imam de Bondoukou a démarré ce dimanche 2 mai, en fin de journée. Pour les 10 derniers jours du mois de ramadan, El Hadj Ismaël Timité s’est isolé à la grande mosquée de Kamagaya afin de se consacrer entièrement à l’adoration d’Allah. Cette année, 23 de ses coreligionnaires l’y accompagnent.

À la tête d’une impressionnante procession de guides religieux et de fidèles musulmans, El Hadj Ismaël Timité, grand Imam de la région du Gontougo a été conduit à la grande mosquée de la cité des mille mosquées. Scandant des versets coraniques, le long du chemin reliant le foyer d’Imamso à la mosquée de Kamagaya, les musulmans ont exalté leur seigneur.

À leur tour, des fils et des filles de la ville se sont mobilisés en grand nombre pour assurer une bonne retraite spirituelle à leur guide religieux. Salia Bamba, cadre de la ville, n’a pas lésiné sur les moyens. Il a offert à chacun des participants à la retraite spirituelle des dons composés de vivres (riz, sucre et pâte alimentaire) et de ventilateur.

A lire : Ramadan 2021 : Mariatou Koné Offre Des Vivres À La Communauté Musulmane.

Avant de s’isoler du monde extérieur, El Hadj Ahmed Timité, adjoint au grand Imam s’est réjoui de la mobilisation des uns et des autres. En outre, il a rappelé les multiples soutiens de Salia Bamba, fils de la ville à communauté musulmane de Bondoukou. Ainsi, chaque année, celui dont la population surnomme le Leader, offre de nombreux présents aux participants à la retraite spirituelle.

Retraite spirituelle à Bondoukou
Des fils et des filles de la ville se sont mobilisés en grand nombre
Retraite spirituelle
El Hadj Ahmed Timité a rappelé les multiples soutiens de Salia Bamba, fils de la ville à communauté musulmane
Le Leader offre de nombreux présents aux participants à la retraite spirituelle.

Jean Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.