La place ‘’Laurent Gbagbo’’ ouvre ses portes.

0 41

La place ‘’Laurent Gbagbo’’ a ouvert ses portes. Ça y est donc. Conformément à la décision du président, Alassane Ouattara d’alléger les mesures restrictives imposées dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid 19, la vie reprend enfin son cours peu à peu. 

À Gagnoa, les maquis, les restaurants, les bars, les boîtes de nuit et autres espaces de loisirs ont tous repris du service. Pour les bambocheurs et les tenanciers des différents lieux de restauration et de distraction, l’heure est à la joie après plusieurs semaines d’inactivité et de manque à gagner. « Enfin, on reprend le boulot », s’est réjouie une vendeuse de poissons braisés.

Pour la réouverture de la mythique place ‘’Laurent Gbagbo’, les maîtres des lieux se sont attelés, dans un premier temps, à faire le grand ménage : désherbage, balayage, lavage… Affichant leur plus beau sourire, les opérateurs économiques ne cachent pas leur joie de reprendre le travail. « Il était temps qu’on reprenne le boulot parce que la situation commençait à être insupportable. Nous vivons des recettes de nos maquis. Si ces maquis restent fermés, on vit comment ? » , s’interroge un propriétaire de maquis. 

Chez les restauratrices et les gérants de buvettes, l’heure est aux commandes des ingrédients de cuisine et des casiers de boissons. Malgré la musique endiablée distillée à ces divers endroits, l’affluence reste à désirer. De nombreux clients traînent encore le pas. Selon un gérant de maquis au quartier Babré, cette période du mois semble difficile pour les clients. Mieux, le mois de jeûne musulman n’est pas indiqué pour faire de bonnes affaires. 

Selon lui, la fin du mois de jeûne musulman qui s’annonce sera propice aux travailleurs de nuit. Du côté de la sous-préfecture d’Ouragahio, les populations se réjouissent, à l’idée qu’elles ne resteront plus confinées dans les maisons. C’est à travers des klaxons de voitures et de motos qu’elles ont exprimé leur satisfaction. Tout porte à croire que l’allègement des mesures restrictives a sonné comme une libération pour les populations de l’intérieur du pays et celles du grand Abidjan.

LIRE AUSSI… https://ivoire24news.net/long-agri-espoir-vie-contre-le-covid-19-a-gagnoa/

Ziadre Dolin

Coronavirus: Les populations se réjouissent de l'allègement des mesures restrictives du gouvernement
La place ‘’Laurent Gbagbo’’ a ouvert ses portes à Gagnoa

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.