KORHOGO/ DOUANES : la direction régionale des douanes fait sa mue.

0 143

La direction régionale des douanes du nord a procédé, le mercredi 26 mai 2021, à Korhogo, au démarrage de la campagne de sensibilisation des agents douaniers et des usagers-clients autour du thème ; « Amélioration de la qualité du service aux usagers, lutte contre la corruption et les tracasseries ».

C’est une action qui vise à former et à sensibiliser les agents à la communication pour un changement de comportement, ainsi qu’au respect des engagements de service, pour une meilleure qualité de service dans le traitement des procédures douanières.

« Il y a des griefs qui sont formulés contre les agents des douanes. Et ces griefs se résument en trois points. Il nous est reproché d’être arrogants, de ne pas bien accueillir les usagers. Les tracasseries continues, et surtout la corruption. Ces informations sont parvenues à la hiérarchie au niveau du conseil national de sécurité (CNS), présidé par le président de la République. Nous avons été interpellés par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo. Et c’est ce que nous voulons changer », a révélé le directeur régional des douanes nord.

Le colonel Ibrahima Kamagaté a invité ses troupes au changement de comportement afin de restaurer la confiance entre la douane et les usagers-clients.

De Korhogo à Ouangolodougou, en passant la ville de Ferkessédougou, le colonel Ibrahima Kamagaté a visité tous les corridors occupés par les agents des douanes. En main, plusieurs affiches, sur lesquelles l’on pouvait lire, entre autres, les slogans suivants : ‘’ Agents des douanes réservons un bon accueil à tout usager’’, ‘’Ensemble luttons contre la corruption’’, ‘’Je suis un soldat de l’économie, l’Etat compte sur moi’’.

Le colonel Ibrahima Kamagaté a, en outre, invité ses troupes au changement de comportement afin de restaurer la confiance entre la douane et les usagers-clients. Dans son adresse aux agents, il a expliqué qu’il est temps pour tous de changer de comportement en étant ‘’ un douanier nouveau’’.


Par ailleurs, le premier responsable des douanes nord a informé les soldats de l’économie que la campagne de sensibilisation conduite par la Direction Générale des Douanes va se dérouler sur trois (3) grandes étapes.
« D’abord la première étape, c’est la sensibilisation, l’interpellation des uns et des autres pour qu’on change de comportement. La deuxième étape sera la répression. Et enfin, il y aura une évaluation entre les différentes forces, mais également dans toutes les directions régionales », a-t-il fait savoir.

Pour y parvenir, des boites à suggestions seront placées dans les différentes directions, ainsi qu’un numéro vert (800 800 70) et une plateforme numérique pour marquer la transparence. Fort de toutes ces mesures de contrôles, le directeur régional des douanes nord a exhorté ces collaborateurs à tout mettre en œuvre afin que la direction régionale des douanes Nord figure sur le podium gagnant des meilleures directions du pays.

Un vœu que partage colonel Anne-Marie, épouse Diby Kouamé, la directrice de la communication, de la qualité et du partenariat avec le secteur privé. Au nom du Directeur Général des douanes, Général Alphonse N’da Pierre, elle a souhaité que les agents s’approprie les bonnes pratiques qui permettront l’amélioration de la qualité du service aux usagers.
« Il ne reste plus qu’à souhaiter que les actions inscrites à l’agenda de la campagne soient mises en œuvre, et soient des plus bénéfiques pour tous, dans l’intérêt bien compris des usagers, notre raison d’être », a ajouté le colonel Anne-Marie, épouse Diby Kouamé.

A lire aussi : DANANE : La Fondation KED Soutient Les Femmes Rurales

Au poste-frontière d’Ouangolodougou, situé à la frontalière ivoiro-burkinabé, la cérémonie officielle de cette campagne de sensibilisation des agents douaniers et des usagers-clients a, en plus des opérateurs économiques des filières du bétail, des transporteurs de marchandises et des transitaires, enregistré la participation d’une forte délégation de la douane burkinabé.

C’est une action qui vise à former et à sensibiliser les agents à la communication pour un changement de comportement
Des boites à suggestions seront placées dans les différentes directions, ainsi qu’un numéro vert (800 800 70) et une plateforme numérique pour marquer la transparence.


Diarrassouba Fadjinan à Korhogo  .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.