Coronavirus : L’enfer des Africains installés en Chine.

0 67

De nombreux Africains installés en Chine vivent l’enfer. Expulsés des hôtels, mis à la porte de leur logement, des Africains installés à Canton, dans le sud du pays, accusent les autorités chinoises de discrimination et d’arrestations abusives, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 


La réaction des diplomaties africaines ne s’est pas fait attendre. L’Union africaine a fait part de sa « préoccupation extrême ». Pour sa part, le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, dit avoir invité l’ambassadeur de Chine pour lui exprimer cette inquiétude et réclamer des mesures. Pendant ce temps, les États-Unis ont dénoncé la « xénophobie des autorités chinoises à l’égard des Africains ».


Pendant ce temps, les pays africains, les plus touchés restent l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Égypte, le Maroc et le Cameroun. Selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, le continent comptait, ce dimanche 12 avril, 13 814 cas confirmés de Covid-19, pour 747 décès. 

Jean Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.