BONDOUKOU : le ministre Adjoumani exalte le maïs hybride aux producteurs.

0 97

Le maïs hybride s’annonce prometteur pour les producteurs de céréales. Son rendement est impressionnant : 16 tonnes à l’hectare, à en croire les spécialistes. Pour partager la nouvelle, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a procédé, ce samedi 12 juin à Bondoukou, au lancement officiel du projet de production intensive de maïs hybride, portant sur une superficie de 46 000 hectares.

C’était en présence des autorités locales de la région, des chefs traditionnels et des producteurs de vivriers. « Le maïs hybride peut se produire 3 fois l’année, si l’on dispose d’une bonne pluviométrie ou d’une bonne irrigation. C’est le cas au Burkina Faso où des barrages ont été aménagés afin de faciliter la culture du maïs en période de contre-saison. 3 500 dérivées du maïs ont été découvertes par des scientifiques. Ce sont, entre autres, l’alcool, la peinture, les huiles végétales », a déclaré le ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Au regard de ces résultats, le ministre de l’Agriculture a décidé de donner à ce secteur agricole toutes ses lettres de noblesse.

Ainsi, pour joindre l’acte à la parole, Kobenan Kouassi Adjoumani a inscrit au titre du budget de son ministère 11 milliards de francs CFA, à louer à la production de maïs hybride. « Nous allons réveiller les terres qui dorment pour produire du riz et du maïs », a-t-il ajouté. Selon lui, 30 % de la production vivrière ne parvient pas aux consommateurs, faute de conservation. D’où la création de magasins de stockage.

Pour N’Zi Kouassi Eugène, président de l’Inter-maïs, c’est, un jour, historique de la filière qu’il dirige. « La production de maïs hybride permettra de lutter plus efficacement contre la faim et la pauvreté. Son rendement est de 16 tonnes à l’hectare. Elle constitue un réservoir d’emplois stables et durables pour les jeunes et les femmes », a précisé le président l’Inter-maïs.

A lire aussi : Conseil Des Ministres : Le Président Ouattara Annonce La Création De 12 Nouveaux Districts Autonomes.

Kobenan Kouassi Adjoumani a inscrit au titre du budget de son ministère 11 milliards de francs CFA, à louer à la production de maïs
Jacques Anderson.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.